VIE - VIA

Nov 08, 2019

LA LETTRE de l’insertion professionnelle, mai 2019

 

VIE – VIA 

 
   

« VIE / VIA c’est quoi ? »

 

Le VIE (Volontariat International en Entreprise) s’effectue au sein d’une entreprise française à l’étranger pour occuper un emploi d’ordre commercial, technique, scientifique, etc. 

Le volontaire international perçoit une indemnité mensuelle et une couverture sociale incluse, selon le pays et sans distinction de niveau d'études.

 

Le VIA (Volontariat International en Administration) s’effectue dans des services de l’État à l’étranger : consulats, ambassades, services et missions économiques français à l’étranger ou encore services de coopération et d’action culturelle.

La personne en VIA perçoit une indemnité supplémentaire comprise entre 853,31 et 4 103,64 €  par mois (pour 2019), suivant le pays d'affectation. Le volontaire est assuré et bénéficie d'une couverture sociale lors de sa mission.

 

L’organisme gestionnaire est Business France, qui instruit la demande d’affectation et assure la gestion du VIE. Business France est chargée du développement international des entreprises françaises, des investissements internationaux en France et de la promotion économique de la France. Dans ce cadre c’est elle qui est en charge de la gestion du dispositif VIE/VIA. Le Centre d'information sur le volontariat international (CIVI) fournit des informations sur le volontariat international aux jeunes candidats, et propose des offres et des demandes de postes.

 

Pour qui ?

            Etre agé de 18 à 28 ans

                Etre français ou ressortissant d’un des états membre de l’Eespace économique européen

                Avoir un casier judiciaire vierge

                Etre en règle avec les obligations du service national de son pays

                Ne pas avoir effectué de VIE / VIA auparavant

Quand ?

                jeunes diplômés

       □ Etudiants en stage de fin d’études

                A l’issue d’un stage ou d’une alternance

                A l’issue d’une première expérience professionnelle

Pourquoi ?

Pour faire la différence grâce à une expérienceà l’étranger, à son niveau de langues étrangères, à son adaptabilité et à son autonomie

Comment ?

                Partir de 6 à 24 mois selon la proposition de l’organislme ou de l’entreprise

                Pas de contrat, lettre d’engagement avec Business France(VIE), avec l’administration (VIA)

                Pas de période d’essai

La mission est rémunérée, selon une grille fixée par pays ( montant non négociable).

Dans certains pays la prise en charge du logement par l’entreprise est obligatoire pour des raisons de sécurité ou de coût de la vie.

Les frais de transport vers le pays de destination (un aller/retour + 150 kg de bagages) sont pris en charge.

                Statut public protecteur

La couverture santé est comprise.

Vous ne cotisez pas à l’assurance chômage (donc n’acquérez pas de droits) ni à la retraite. Vous bénéficiez de 2.5 jours de congés payés par mois.

                Sélection des candidats par les entreprises ou les organismes

 

                 « Le Mot de »

 

Tiphanie Aymard – Diplômée CIT 2017 - VIA à l’Ambassade de France à Madrid

 

Je suis arrivée à Madrid en octobre 2017 pour travailler au service des affaires sociales de l’Ambassade de France en Espagne en tant que chargée de mission (contrat de droit local) pour une durée de 6 mois. J’avais déjà effectué un stage au service de presse de cette même ambassade au cours de mon année de césure en 2015, d’où l’importance de garder contact ! Le chef de ce service se souvenait de moi et m’a rapidement contactée pour un entretien.

La recherche de VIA…

Mon cas est un peu atypique : le fait d’être sur place a été un atout pour trouver un VIA au sein de l’ambassade. Un poste de VIA s’est libéré plus tôt que prévu au service économique et j’ai sauté sur l’occasion pour envoyer ma candidature à la direction générale du Trésor du ministère de l’économie. N’étant pas économiste de formation, j’ai tout « misé » sur ma maîtrise de l’espagnol, ma connaissance approfondie de la culture et de l’actualité espagnole (à ce titre, la co-rédaction lors de mon PRA de M2 de l’ouvrage « Péninsule ibérique. Communiquer et coopérer avec les Espagnols et les Portugais » a été un véritable atout !) et mon expérience au service des affaires sociales (développement d’un réseau professionnel sur place, acquisition d’une méthodologie de travail et de connaissances sur le marché de l’emploi, la santé, égalité de genre).

Le processus de recrutement a été extrêmement rapide, un mois en tout et pour tout entre l’envoi de ma candidature et ma prise de poste, ce qui n’est pas toujours le cas en fonction du pays de destination. De manière générale, je pense qu’il faut compter au moins 3 mois entre le moment où l’on envoie sa candidature et le début de la mission. J’ai d’abord passé un test écrit (rédaction d’une note à partir d’un dossier, QCM de culture générale économique et rédaction d’éléments de langage pour l’ambassadeur), avant d’être invitée à Paris au ministère pour un entretien RH et une présentation orale (critique de textes économiques) que j’avais pu préparer à l’avance.

Pourquoi avoir choisi un VI dans l’administration ?

Avant d’obtenir ce VIA, j’avais également postulé à plusieurs offres au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, notamment en Amérique latine et en Europe. Même si cela peut paraître grandiloquent, j’ai toujours eu à cœur de « servir mon pays » et ses intérêts. Travailler en ambassade, c’est représenter les positions et faire rayonner les valeurs de la France, faire remonter auprès des ministères français des informations de première main recueillies auprès de notre réseau, acquérir une connaissance approfondie d’un pays, de sa culture, de son économie, de son histoire, de la société qui le compose. La variété des missions, la richesse des échanges avec les interlocuteurs étrangers font de la diplomatie un métier passionnant. J’envisage d’ailleurs de présenter plusieurs concours de catégorie A de la fonction publique après mon VIA.

Quelles sont mes missions ?

Mon poste de « chargée d’études » au sein du service économique régional de Madrid (pôle économie et finances), est très orienté rédaction comme en témoignent mes différentes missions :

- Rédaction de notes et d'études de comparaison internationale sur le secteur financier espagnol, la R&D, l'immobilier, la construction et l'industrie ;

- Préparation de dossiers pour la venue de délégations françaises ;

- Rédaction d'éléments de langage pour le Conseiller pour les affaires économiques ;

  Caroline Bourgeaud Diplômée MI2017

Comment ai-je obtenu un VIA ?

Je regardais quotidiennement le site civiweb où sont publiées toutes les offres de VIA et VIE en parallèle de ma recherche d’emploi « classique ».

Il faut être très attentif aux offres car elles restent peu en ligne. Ensuite, le Ministère concerné présélectionne 10 candidats qu’il soumet au Directeur de l’Institut français d’Espagne qui fait alors une shortlist de 2 à 3 candidats. Ces derniers sont reçus en entretien au Quai d’Orsay puis par Skype avec la Direction de l’Institut français. C’est alors que le Ministère et l’Institut échangent entre eux et choisissent le meilleur candidat selon eux.

C’est un processus très long, qui dure environ 4 mois entre le dépôt de candidature et le mail nous indiquant que l’on est retenu pour passer un entretien.

Une fois sélectionné, il y a beaucoup de démarches administratives à effectuer avant de mettre en place la mission (rendez-vous chez le médecin, mise en place du déménagement, démarche pour obtenir le passeport diplomatique dans certains cas, etc).

Mon expérience

Le VIA est une opportunité incroyable pour apprendre un métier vitesse grand V. L’activité de l’Institut français est à flux tendu toute l’année. A peine le temps d’arriver que l’on est déjà parti pour le marathon. Le dispositif de l’Institut et de l’Ambassade est large et complexe, il faut donc être assez dégourdi pour ne pas s’y perdre les premiers mois. Aussi, les missions sont très diverses et il y en a souvent bien plus que celles annoncées sur le papier.

Pour ma part, ma mission consiste à gérer les sites web du réseau (6 instituts en Espagne), les réseaux sociaux de l’IF Madrid, mais aussi couvrir les événements culturels, accueillir les personnalités, contacter la presse, maquetter les campagnes publicitaires, gérer la stratégie de marketing digital, organiser les formations pour les collègues des antennes …

Cela a aussi été l’occasion de découvrir un monde que je ne connaissais pas. On rencontre beaucoup d’acteurs, de réalisateurs, d’auteurs, de personnalités politiques, et on découvre aussi l’envers du décor d’une Ambassade, c’est une expérience très enrichissante. Je crois qu’en deux ans de mission on apprend plus que l’on ne pourrait l’imaginer !

Les questions pratiques du VIA

Pour ce qui est des questions matérielles, le VI est très intéressant. Le salaire est attractif et net d’impôts (les indemnités suivant le pays sont en ligne sur Civiweb). Il faut savoir qu’une fois votre mission terminée vous n’aurez pas droit au chômage et que durant la mission vous n’aurez pas la sécurité sociale mais vous aurez une assurance santé prise en charge par le Ministère.

Pour ce qui est du logement, il faut le trouver par vos propres moyens. Cependant, le Ministère prend en charge le déménagement jusqu’à 150kg, en début et fin de mission.

Aussi, il faut savoir que les VI sont nommés au 01er ou au 15 du mois et que vous ne pourrez pas voyager avant par vos propres moyens. Bien souvent, vous commencerez à travailler le jour de votre arrivée… En ce qui me concerne, j’ai eu de la chance car le 01er octobre tombait un dimanche, j’ai donc eu un jour de répit avant de commencer ! Les débuts sont un peu difficiles car on n’a pas vraiment le temps de s’installer.

« Top conseils »

 

nom

adresse

Business France

https://www.businessfrance.fr/vie-home

 

CIVIWEB

www.civiweb.com

0810 10 18 28

info@civiweb.com

https://www.civiweb.com/FR/le-volontariat-international/

 

« Tool box »

 

  1. Civiweb est le job board des annonces VIE/VIA de Business France. Vous devez vous y

inscrire pour vérifier votre éligibilité au dispositif. Vous apparaitrez dans la cvthèque qui permettra aux recruteurs et sourceurs de vous repérer.  Donc prenez le temps de bien compléter votre profil.

Vous pouvez également trouver des annonces directement sur le site des entreprises, 

  1. Connaître la réalité du « marché » : connectez-vous sur civiweb pour prendre connaissance du type de missions proposées en VIE/VIA.
  2. Avoir un projet à l’international préparé et réfléchi.
  3. Faites ressortir très clairement ces éléments dans votre CV

 

« Date à retenir »

 

  1. Le salon « S’Expatrier, mode d’emploi » fête sa 10e édition le mercredi 3 avril 2019 - Cité Universitaire

 

  1. Forum Expat - Du 12 au 13 juin 2019  CARREAU DU TEMPLE

 

Résultat de recherche d'images pour "logo alumnisit" Rejoignez-nous !

ISIT
39 bis rue d’Assas, 75006 Paris
Campus :  23 avenue Jeanne d’Arc 94110 Arcueil

Tél. : 01 42 22 33 16
www.isit-paris.fr/asst.insertion@isit-paris.fr

 


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.