Témoignage d'Audrey Ducoup, JL 2012

Jan 05, 2016


Audrey est juriste-linguiste à la Cour de Justice de l’Union européenne. Diplômée du double diplôme entre l’ISIT et la faculté de droit Jean Monnet de Sceaux, elle revient sur son parcours universitaire.

Avant l’ISIT ?

Mon parcours est classique : j’ai passé un baccalauréat ES (économique et social) juste avant d’intégrer l’ISIT et la faculté de droit Jean Monnet de l’Université Paris-Sud XI.

Pourquoi le double diplôme de juriste-linguiste ?

J’ai choisi de suivre le double parcours droit/traduction car je tenais à avoir deux spécialités distinctes mais complémentaires, me permettant de travailler facilement à l’international. Le principal atout de ce double cursus était, selon moi, d’allier une formation juridique complète dispensée par une faculté de droit de qualité à une formation en traduction très pratique et destinée à nous familiariser à la fois avec les techniques de traduction et, s’agissant de la traduction depuis l’anglais, avec le droit anglo-saxon.

Les atouts de la double formation ?

Le premier atout qui me vient à l’esprit consiste bien évidemment en l’obtention de deux diplômes délivrés par des institutions reconnues dans leur domaine respectif. Je pense que nous développons d’excellentes capacités d’analyse et d’interprétation de textes, très utiles dans nombre de professions. Qui plus est, cette double formation nous apprend à gérer une charge de travail très importante et à travailler de manière efficace et rapidement.

Après l’ISIT ?

Soucieuse d’alterner les expériences professionnelles dans le domaine du droit et de la traduction, j’ai effectué des stages au sein de cabinets d’avocats, au sein du service juridique de la Commission centrale pour la navigation du Rhin, au sein du cabinet d’un avocat général à la Cour de justice de l’Union européenne mais également au sein d’agences de traduction en Espagne. J’ai également eu la chance de travailler à la délégation de l’Union européenne auprès des Nations Unies à New York, me permettant ainsi de découvrir le monde de la diplomatie.

Je suis actuellement juriste-linguiste à la Cour de justice de l’Union européenne. Je n’aurais jamais pu acquérir des expériences professionnelles aussi variées et intéressantes sans ma double formation.


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.